Mal de dos Inflammatoire : Que faire ?

Mal de dos Inflammatoire

Le mal de dos est un véritable problème qui touche aujourd'hui plus de la moitié de la population française. Cette affection représente également plus de la moitié des consultations et des arrêts de travail.

Bien qu'il soit souvent d'origine musculaire ou nerveuse, les maux de dos peuvent parfois être articulaires et inflammatoires. Vos douleurs durent depuis plus de 2 mois ? Vous n'avez jamais consulté ? Découvrez maintenant la raison de vos souffrances et surtout quel comportement adopté pour y remédier.

1) Qu'est-ce que la douleur dorsale inflammatoire ?

Mal de dos Inflammatoire : C'est quoi ?

Le mal de dos inflammatoire est différent du mal de dos mécanique. La forme mécanique est généralement causée par un problème lié aux articulations du rachis vertébral, des disques, des vertèbres ou des tissus mous. La forme inflammatoire, en revanche, est associée à une série de maladies appelées spondylarthropathies ou spondylarthrites.

Les spondylarthropathies sont des maladies inflammatoires qui touchent à la fois les articulations et les enthèses. Cette liste de maladie inclut également la spondylarthrite ankylosante, l'arthrite psoriasique et l'arthrite entéropathique, qui sont dues à une inflammation de l'intestin.

2) Maux de dos inflammatoire : Des symptômes peu courants

Soulager les Maux de dos Inflammatoire

Afin de faire un pré-diagnostic et ainsi déterminer si vos maux de dos sont provoqués par des inflammations articulaires telles que la spondylarthrite ankylosante, les symptômes suivants devraient apparaitre ou être déjà présents.

  • L'apparition de la douleur est généralement inférieure à 35 ans.
  • La douleur est similaire à une dorsalgie ou une lombalgie et persiste pendant plus de trois mois (c'est-à-dire qu'elle est chronique).
  • Le mal de dos et la raideur matinale s'aggravent avec l'immobilité, surtout la nuit et tôt le matin.
  • La douleur et la raideur dorsales s'atténuent avec l'activité physique et l'exercice.
  • Les AINS « anti-inflammatoires non stéroïdiens » agissent très bien et même trop bien sur vos douleurs.

Notez que les douleurs dorsales inflammatoires ne révèlent pas tout le temps une spondylarthrite ankylosante. Il s'agit plutôt d'une caractéristique très importante que le médecin additionne avec d'autres résultats tels que la sacro-illite par imagerie (radiographie, IRM, scanner).

3) Les causes du Mal de dos Inflammatoire ?

Quels sont les causes du Mal de dos Inflammatoire ?

En réalité il n'existe que peu de causes pour ces symptômes. La spondylarthrite ankylosante aussi appelée spondylite ankylosante, c’est une maladie appartenant au groupe d'affections arthritiques similaire à de l'arthrose qui provoque une inflammation osseuse chronique de la colonne vertébrale et en particulier les articulations et ligaments sacro-iliaques du bassin.

Héréditaire et affectant principalement les hommes, la spondylarthrite ankylosante fait bien partie des maladies auto-immunes, c'est-à-dire que votre corps s'attaque lui-même, il détruit ses propres tissus sains. Sachez également que la douleur et l'inconfort de cette condition de santé peuvent provoquer des symptômes douloureux dans les épaules ou encore les hanches.

4) Mal de dos inflammatoire : Qui consulter ?

Quel médecin consulter en cas de Douleurs dorsales inflammatoire ?

En cas de mal de dos inflammatoire qui dure depuis plus de 2 mois, le mieux reste de consulter votre médecin traitant dans un premier temps. Il pourra vous orienter vers un centre de rhumatologie, un rhumatologue est un spécialiste dans le domaine des maladies des articulations, des os et des muscles.

Si vous présentez des problèmes oculaires tel que l'uvéite, vous devrez certainement consulter un kinésithérapeute ou un ophtalmologue afin d'avoir suffisamment d'aide pour soulager avec vos symptômes

4) Traitement : Comment soigner le Mal de dos Inflammatoire ?

Comment soigner un Mal de dos Inflammatoire ?

Le traitement du mal de dos inflammatoire implique la prise de certains médicaments, des changements dans votre mode de vie, des soins auxiliaires de physiothérapie ou d'ergothérapie. Une intervention chirurgicale peut être envisageable si vos articulations sont très endommagées.

Votre rhumatologue ou médecin peut vous orienter vers l'un des traitements suivants ou parfois plusieurs :

  • Les AINS, comme l'ibuprofène, ou le paracétamol pour réduire la douleur et l'inflammation articulaire.
  • Les produits d'origine biologiques, tels que les inhibiteurs du TNF, qui sont administrés par perfusion IV ou directement injectés si les AINS n'agissent pas.
  • La physiothérapie afin de montrer des exercices qui renforcent et étirent les articulations touchées de votre dos que vous pourrez reproduire chez vous sans problème.
  • Pour traiter la douleur et l'inflammation des articulations, les médicaments antirhumatismaux modificateurs de maladie (DMARD) peuvent être une option viable selon l'avis de votre docteur.

5) Nos solutions pour soulager l'inflammation de la colonne vertébrale

Solutions pour soulager l'inflammation de la colonne vertébrale

Nous parlons bien de soulager les douleurs au dos, non pas de les soigner. Pour cela nous avons des ceintures lombaires magnétiques qui se feront un plaisir de vous aider. Des aimants thérapeutiques dotés d'une forte énergie qui va pénétrer dans votre bas du dos afin de réduire vos souffrances et potentiellement régénérer les cellules endommagées.

Autres solutions viables :

  • Nos pistolets de massage, la thérapie par percussion musculaire qui favorise la détente de la/les zones douloureuses.
  • Nos rouleaux et balles de massage vont permettre de soulager la raideur et favoriser une rééducation rapide.
  • Nos tapis d'acupression, des soins énergétiques aux tendances antalgiques et anti inflammatoires au service de vos douleurs.

Conclusion : Et si les douleurs inflammatoires ne passent pas ?

Le meilleur conseil que nous pourrons vous donner à ce jour est de rapidement consulter votre médecin. Sachez que d'après une étude la « spondylarthrite ankylosante » est diagnostiqué après environ 6 ans de souffrances en moyenne. C'est pourquoi vous devez prendre votre santé en main dès aujourd'hui et connaître l'origine de vos symptômes.


Cet article vous a été utile ?

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.