Mal de dos Que Faire ?

Traitement du Mal de Dos -

13 Méthodes pour Soulager le Mal de Dos

Les maux de dos se traduisent par de nombreux symptômes, contraction, douleur irradiante, pathologique, ils sont la principale cause d’invalidité et d’arrêt de travail dans le monde. Sachez également que la plupart des personnes, vous y compris, en seront victimes au moins une fois durant leurs existences. Bien qu’il puisse disparaître en quelque jour/semaines ils peuvent parfois se montrer coriaces et empiéter sur notre vie active.

Les solutions pour soulager le mal de dos sont nombreuses et plus ou moins efficaces selon les patients. Dans cet article nous allons faire le tour ensemble des 13 meilleures méthodes de guérison qui puissent exister, allant du sport, médicament, thérapie jusque l’opération chirurgicale des pathologies.

Ce blog est l'un des plus complets dans le domaine, vous y trouverez à coup sûr LA ou LES solutions adaptées à vos besoins qui vous libéreront enfin des douleurs dorsales.

1) Soulager le Mal de Dos Nocturne

Il peut être compliqué de passer une bonne nuit de sommeil lorsque vous avez mal au dos. D’un autre côté quand vous ne dormez pas assez les souffrances ont tendance à s’aggraver, cela peut vite s’apparenter à un cercle vicieux et devenir invivable. Au-delà de ça avec le manque de récupération physique et mentale vous êtes moins attentif et concentré dans vos tâches quotidiennes ce qui augmente considérablement le risque de vous blesser.

A. Adopter une bonne position pour dormir

Les bonnes Postures pour Dormir

Les maux peuvent devenir davantage intenses si vous dormez dans une mauvaise position. Dormir sur le coter oui, mais à quelque condition il faut placer un coussin entre vos genoux pour garder la colonne vertébrale dans une posture adéquate et atténuer la tension sur votre bas du dos.

Si vous avez l’habitude de dormir sur le dos, pareil essayez de placer un coussin sous vos jambes pour les surélever ou bien un support fin sous la région lombaire pour décontracter la zone.

B. Opter pour un matelas orthopédique à mémoire de forme de qualité

Un Matelas à mémoire de forme "Mal de Dos"

Le matelas peut lui aussi être mis en cause, assurez-vous d’en avoir un assez confortable et suffisamment ferme (pas trop raide non plus). Les matelas à mémoire de forme sont une excellente option dans le cadre des douleurs lombaires qui persistent durant la nuit.

La matière en mousse viscoélastique va épouser parfaitement vos courbures corporelles afin de réduire les points de compression dans le dos, mais aussi dans le cou, les épaules, etc. À savoir que ce type de matière est Thermo-Active, autrement dit elle réagit à la température.

C. Se munir d’un oreiller ergonomique à mémoire de forme

Oreiller à mémoire de forme "Douleurs Cervicales

S’il vous arrive d’être réveillé par des points douloureux situés dans la nuque ou dans les épaules, vous devriez orienter votre choix vers un oreiller à mémoire de forme.

En effet c’est le même principe qu’avec un matelas, mis à part que les bienfaits seront plus prononcés dans les cervicales et le haut du dos. Pour une personne qui souffre de cervicalgie par exemple c’est une option de première nécessité notamment pour détendre la raideur musculaire pendant la nuit et ne pas souffrir aux réveils.

2) La Thérapie Thermique par le Froid et la Chaleur "Thermothérapie"

Ces deux traitements sont totalement différents de par leurs utilités et leurs effets. Cependant ils ont une chose en commun, ce sont tous les deux des remèdes naturels visant à soigner les traumatismes et affections provoquées par un choc ou un surmenage.

A. Le froid pour apaiser les inflammations "traumatisme, foulure"

Comment appliquer de la Glace sur le Dos

Lorsque les douleurs au dos sont aiguës, qu’elles sont récentes (-30 jours) et/ou qu’elles sont causées par une blessure directe, utiliser d’abord la thérapie par le froid. Appliquer de la glace sur la zone douloureuse va permettre de calmer les symptômes de douleurs inflammatoires liés à un traumatisme ou à l’arthrose, réduire le gonflement, resserrer les vaisseaux sanguins. Notez que le froid va également agir sur les terminaisons nerveuses en diminuant la sensibilité pour ainsi fournir un effet anesthésiant.

Pour ce faire, remplissez un sac de glaçon, recouvrez-le d’une serviette puis couchez-vous sur le ventre et mettez le tout sur l’endroit qui vous fait mal (méthode ci-dessus). Pour que ce soit efficace, répétez cette action plusieurs fois par jour à hauteur de 20 minutes à chaque fois.

B. Le Chaud pour réduire les douleurs musculaires "contractures, crampes"

La chaleur est très bénéfique dans le cadre d’une lombalgie chronique notamment quand il s’agit de relâcher les articulations et muscles du dos, détendre les raideurs lombaires ou encore diminuer les spasmes musculaires. Le chaud va aussi intervenir sur les courbatures, les douleurs dues à un faux mouvement ou un effort physique trop intense.

Ceinture Lombaire Électrique

Pour ça nous proposons une ceinture lombaire chauffante, grâce à elle vous pourrez appliquer une chaleur constante et ajustable sur votre bas du dos. Elle possède par ailleurs une fonction vibration pour vous offrir un petit moment de relaxation intime que vous avez amplement mérité.

3) Adopter une bonne posture dans la vie de tous les jours

Une mauvaise posture nuit gravement au bon fonctionnement du corps et est souvent synonyme de maux de dos et pathologies. Les causes qui reviennent fréquemment sont : la position assise prolongée combinée au manque d’ergonomie du poste de travail et bien sûr les mauvaises habitudes.

Que vous soyez assis ou debout vos courbures dorsales doivent être naturelles et rester en adéquation avec votre morphologie. Autrement dit votre haut du dos doit être parfaitement aligné avec votre bassin et vos hanches.

A. Garder le dos droit en toute circonstance, les épaules détendues légèrement en arrière

Lorsque vous êtes debout, assurez-vous de maintenir votre dos bien droit, ce qui implique d’avoir le buste légèrement sorti, les omoplates resserrées et les épaules reposées en position basse. En ce qui concerne les personnes qui travaille assises sur une chaise, éviter l’affaissement sur le clavier et adopter de préférence une posture adaptée.

Les bonnes habitudes "Santé du Dos"

Par ailleurs vous pouvez placer un oreiller ou tout autre support du même type entre le dossier du siège et votre bas du dos, veillez à bien garder les pieds à plat sur le sol. Si malgré tout vous ressentez un besoin d’aide matérielle, nous mettons à votre disposition un correcteur de posture mixte qui se fera un plaisir de vous assister pendant vos longues heures de travail.

4) Lutter contre la Sédentarité "manque d’activité"

L’état sédentaire, qu’il soit lié à une position assise ou tout simplement à un manque d’activité risque de générer divers problèmes de santé comme : une mauvaise circulation sanguine, des maladies arthritiques, des rhumatismes inflammatoires (polyarthrite rhumatoïde), mais surtout des souffrances chroniques si cela n’est pas pris au sérieux.

Combattre l'état Sédentaire

A. Soigner les maux de dos avec l’activité physique

Le sport est l’une des pratiques couramment conseillées pour les patients souffrant de lombalgies subaiguës. Cependant toutes les activités physiques ne sont pas bonnes à prendre, nous allons donc vous en citer quelques-unes ici :

Le Renforcement Musculaire : La Musculation oui, mais tant que vous avez mal au dos oubliez les mouvements comme le squat et le soulevé de terre. Orientez plutôt votre choix vers des exercices de type gainage au poids du corps. Le but ici est de renforcer les groupes musculaires qui protègent notre rachis lombaire comme les abdominaux et les muscles paravertébraux. Toute fois vous pouvez toujours utiliser les machines, mais assurez vous de bien adapter les charges de travail pour éviter le surpoids.

Gainage pour les Douleurs Dorsales

Le Yoga : Cette pratique ancestrale qui nous vient d’Asie est essentiellement basée sur des exercices de respiration profonde, des postures statique et dynamique ou encore des mouvements lents qui demandent parfois une certaine souplesse. Ce qui nous intéresse aujourd’hui au-delà du bien-être physique et mental, c’est d’apprendre à gérer le stress et de se relaxer profondément par la méditation. C’est notamment grâce à ce relâchement total du corps que le yoga permet de soulager la douleur au dos.

Posture de Yoga

Le Stretching : Cette variante de la gymnastique combine étirements et musculation, son principal objectif est d’augmenter la flexibilité des tendons et ligaments. Sachez que s’étirer régulièrement va lentement assouplir le corps, réduire les contractures inutiles et améliorer votre mobilité articulaire et musculaire. Ainsi le stretching sera très bénéfique pour les personnes qui souffrent de problèmes de dos.

Étirements du dos "Stretching"

La Natation : En plus de muscler le corps dans sa globalité, nager c’est révélé particulièrement utile pour les personnes atteintes de dorsalgie, cervicalgie et lombalgie. Par ailleurs il existe des nages expérimentées par des professionnels qui permettent de soulager le mal de dos. Il faut savoir que grâce à l’eau la natation est l’une des rares activités sportives qui s’effectue en quasi totale, apesanteur. Elle ne causera que très peu de pression néfaste sur les disques intervertébraux.

Natation pour les Douleurs de Dos

La Marche à Pied : Contrairement à ce que l’on pourrait penser, marcher a également des bienfaits sur les douleurs au bas du dos et favorise un bon équilibre physique. Cela va aussi permettre de muscler les membres inférieurs, la sangle abdominale et tout le haut du corps, en revanche vous devrez privilégier la marche sur terrain plat et dur pour ne pas souffrir davantage. Veillez si possible à avoir de bonne chaussure à talons renforcés pour avoir un bon appui et ainsi éviter les lésions au niveau du pied.

Marche à pied "Renforcer les Muscles Dorsaux"

B. Bouger, ne pas rester assis, immobile ou se reposer trop longtemps

Rester inactif à longueur de journée sur une longue période peut entraîner un grave déséquilibre postural et des souffrances dorsales invivables. Pour remédier à ce fléau nous vous proposons le correcteur de posture dos respirant qui est particulièrement confortables et faciles à porter sur plusieurs heures.

Nous allons vous délivrer 3 astuces simples, qui peu importe votre mode de vie qu’il soit sédentaire ou pas vous seront utile pour vous donner l’occasion de bouger dans vos journées. 

Ne pas rester en position assise prolongée

1. Lorsque vous êtes au téléphone, essayez de vous lever pour vous dégourdir un peu les jambes en faisant des va-et-vient.

2. Si vous habitez à l’étage d’un immeuble, favorisez l’escalier plutôt que l’ascenseur.

3. Allez travailler à pied ou en vélo, si ça fait trop loin vous pouvez par exemple vous garer un peu avant et marcher 1km ou 2km, sa vous fera du bien de bon matin.

5) La Thérapie manuelle "médecine douce"

La thérapie manuelle est un traitement qui regroupe plusieurs corps de métier basés sur le massage et la manipulation des muscles et articulations. Au-delà du bien-être apporté, elle peut se montrer très efficace pour traiter la douleur et récupérer après une fracture ou une blessure.

A. La Kinésithérapie, rétablir et renforcer les Capacités Fonctionnelles

Kinésithérapie Rééducation du Dos

La première chose que va faire le kinésithérapeute pour le mal de dos est d’effectuer un examen en posant des questions au patient sur son mode de vie par exemple puis de rechercher la présence d’anomalie telle qu’une scoliose ou hernie discale. Tout ça pour établir un diagnostic clair et précis qui mènera à des séances de rééducation sur mesure pour chaque patient.

La masso-kinésithérapie se porte essentiellement sur la raideur des mouvements, le rétablissement après une blessure et sur le traitement d’éventuelles asymétries de la musculature.

Il se peut qu’il prescrive des dispositifs dorsaux en rapport avec son intervention comme un correcteur de posture (corset) ou une ceinture lombaire. Il va par ailleurs conseiller le patient sur les bonnes habitudes à mettre en place et recommander des exercices à faire à la maison.

B. L’Ostéopathie ou Chiropractie "les thérapeutes du Mal de Dos"

Le thérapeute du Mal de Dos "Ostéopathe"

Pour des douleurs dorsales, l’ostéopathie est indiquée dans le traitement des lombalgies aiguës, blessures, lumbago, et toute affection légère. Un ostéopathe sera aussi capable d’agir sur les dysfonctions vertébrales en mobilisant les vertèbres lombaires par des manipulations bien précises.

Il ne se limite pas aux douleurs musculosquelettiques, en effet il va également avoir son influence sur les mauvaises postures, les maladies cardiovasculaires, les troubles neurologiques, ainsi que sur de nombreux problèmes de santé

Aussi appeler Chiropraticien c’est un véritable spécialiste du rachis qui a reçu un diplôme universitaire délivré après 6 ans d’étude. Son droit d’action est beaucoup plus large, de ce fait il pourra manipuler une personne atteinte de hernie discale ou de sciatique contrairement au kinésithérapeute. La visite n’est pas sous ordonnance médicale, vous aurez donc la liberté de vous y rendre quand vous le souhaitez.

C. Le Massage bien-être pour libérer les tensions dorsales "Massothérapie"

Le Massage du Dos

Le grand point positif des massages dorsaux est qu’ils ne nécessitent pas vraiment d’expertise pour être suffisamment agréables et soulageants. Par conséquent, avec une demande bien formulée votre conjoint(e) sera tout à fait capable de vous offrir un massage relaxant.

Seulement nous ne disons pas le contraire, il sera nettement plus efficace de se rendre chez un massothérapeute professionnel. Voici quelques bienfaits de la massothérapie : elle aide à réduire le stress et la dépression, améliore le sommeil, régule le cycle biologique, traite les douleurs chroniques.

D. La Physiothérapie antalgique, prévenir et promouvoir la santé du dos

Prévenir les problèmes de dos "Physiothérapie"

L’objectif premier d’un physiothérapeute est de traiter l’engourdissement, les entorses ligamentaires, les problèmes de développement cher l’enfant et bien sûr les fameux maux de dos. Ce sont des thérapeutes en réadaptation physique, ils se servent donc de multiple traitement pour la guérison de leurs patients comme : l’électrothérapie (neurostimulation électrique transcutanée), l’hydrothérapie (usage de l’eau), thermothérapie (froid/chaud), sans oublier les méthodes traditionnelles.

6) La médecine traditionnelle Chinoise "MTC"

Cette médecine traditionnelle ancestrale comme son nom l’indique nous vient de Chine, ces traces remontent à plus de 4000 ans en arrière. Elle part du principe que toutes nos problématiques sont causer par des dysfonctionnements énergétiques.

Étant indirectement liée à la physiothérapie par des techniques similaire, nous allons en voir deux qui selon nous sont les plus bénéfique et accessible pour vos douleurs dorsales.

A. L’Acupuncture, l’art incontesté des aiguilles métalliques et de la moxibustion

Soulager les Lombalgies avec L'Acupuncture

L’acupuncture est un véritable art thérapeutique reconnu, comme tout art la manière de pratiquer est différente et propre à chaque acupuncteur. Cette médecine va jouer essentiellement sur l’énergie du corps appelée "Qi" prononcé Tchi. C’est l’une des nombreuses énergies qui circulent dans le corps pour lui permettre d’aller mieux et de réagir différemment face à la douleur.

Le principe est de piquer l’endroit douloureux ou les points méridiens pour libérer et disperser l’énergie, ce qui soulage grandement les contractures causées par un blocage dorsal ou toute autre affection.

B L’Acupression, le Massage Traditionnel idéal pour les maux de dos

Acupression soigner les douleurs au dos

L’acupression est une des nombreuses branches de la médecine chinoise qui s’appuie sur le Yin et le Yang, les méridiens, et sur la stimulation des points énergétiques par la pression des doigts. Elle est très utile contre : les douleurs abdominales, le mal de dos, le mal des transports, les maux de tête et la raideur du cou... Sachez tout de même qu’elle ne remplacera pas une réelle consultation chez un docteur.

7) La Thérapie analytique par la parole "Psychothérapie"

Nous-mêmes avons été assez douteux sur le fait de se rendre chez un psychologue pour un mal de dos. Cependant beaucoup d’études ont montré que la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est une pratique très convoitée pour le soulagement des problèmes physiques et mentaux.

La TCC peut changer la façon de penser qu’a la personne souffrante de douleurs dorsales sur l’activité physique par exemple. Le thérapeute va analyser votre cas et donner des solutions concrètes pour éviter de réfléchir d’une certaine manière et réagir différemment à une situation.

Thérapie Analytique "Stress & Dépression"

Psychologue : Les psychologues sont titulaires d’un doctorat (PhD, PsyD ou EdD), ils reçoivent l’un des niveaux de formation les plus élevés de tous les professionnels de la santé. Ils sont aptes à vous aider sur de nombreux soucis dans votre vie qu’il soit mental (dépression, stress) ou physique (syndrome, maladie, souffrance). À l’inverse de ce qu’on pourrait croire, ils ne sont pas en mesure de prescrire un traitement médicamenteux.

Psychiatre : Un psychiatre est un médecin spécialisé dans la santé mentale, il est très compétent quand il s’agit d’évaluer à la fois les aspects mentaux et physiques des problèmes psychologiques. Il faut savoir qu’ils sont fréquemment confrontés à des patients souffrant de dépression en lien avec des douleurs dorsales chroniques. En plus de fournir de bons conseils et une thérapie comportementale digne de ce nom, ils pourront eux prescrire des médicaments.

Psychothérapeute : Auparavant n’importe qui pouvait s’auto proclamée psychothérapeute, cependant aujourd’hui il faut suivre un cursus universitaire pour être reconnue et acquérir le droit d’exercer. Son intervention vous sera utile pour lutter contre des problèmes de santé existentiel comme : les souffrances physiques, la timidité, problème de couple, complexe ou encore le stress post-traumatique.

8) La Stimulation nerveuse transcutanée "TENS"

Stimulation des Nerfs Rachidiens

Une nouvelle méthode que votre médecin pourrait vous suggérer est la stimulation nerveuse électrique transcutanée (TENS) durant laquelle les signaux de douleur entrants seront bloqués par de légères impulsions électriques délivrées aux nerfs. Ce phénomène de blocage nerveux fait d’elle un traitement incontournable pour un nerf sciatique enflammé ou bien une dorsalgie. Notre correcteur de posture magnétique pro à des effets similaires grâce aux aimants qui agissent sur les racines nerveuses et les muscles profonds du rachis.

9) Traitement des douleurs de dos avec le Biofeedback et Neurofeedback "EMG"

Le biofeedback est une méthode d’apprentissage qui s’effectue principalement avec un neuropraticiens, surtout dans le cadre d’une souffrance corporelle. Il va utiliser un électromyogramme (ordinateur) pour mesurer l’activité des muscles et les battements du cœur à l’aide des électrodes placées en contact avec la peau. Le but ici est de vous apprendre à mieux maîtriser votre corps ainsi qu’à contrôler la réponse de votre cerveau au stress et aux différentes affections physiques.

Contrôler les souffrances Corporelles "Biofeedback"

Vous pourrez par exemple apprendre à modérer votre circulation sanguine, votre respiration, votre fréquence cardiaque ainsi que vos contractures musculaires. Réduisant l’intensité des maux de dos d’environ 30% sans effets secondaires, la neurostimulation s’avère être très prometteuse pour l’avenir.

10) Traitement médicamenteux par voie locale (sprays, gels, crèmes)

Les médicaments par voix locale peuvent offrir un soulagement rapide d’une zone douloureuse bien précise (lumbago, arthrose dorsolombaire), et calmer les inflammations articulaires (tendinite, arthrite). En revanche ce type de traitement est très limité en efficacité et n’est généralement qu’une solution à court terme.

Crèmes, Pommades, Gels pour les Maux de Dos

Les Anti Inflammatoires : Les (AINS) sous forme de sprays, gels, solutions, ou crèmes renferment une forte concentration d’agent anti-inflammatoire non stéroïdien. Vous devez l’appliquer directement sur la peau recouvrant une articulation ou une partie osseuse. Ils sont très efficaces quand il s’agit d’atténuer la douleur et les symptômes d’inflammations après un traumatisme ou une foulure (gonflement, œdème). 

Les Antalgiques : Grâce à leurs principes actifs anesthésiants, ils vont pouvoir apaiser rapidement une région douloureuse en coupant le message de la douleur. Il faut savoir que la plupart des actifs sont d’origine végétale. Certains contiennent du camphre, du menthol ou de la capsaïcine, ceux-là vont apporter une sensation de chaleur ou de froid améliorant ainsi les effets.

Les Relaxants Musculaires : Ce sont des médicaments sans ordonnance, ils peuvent être utiles à la fin d’une séance de sport intensive pour calmer les contractions anormales des muscles (crampe), mais aussi pour soulager les douleurs provoquées par une lombalgie par exemple.

11) Les médicaments par voie générale (avec modération)

Les médicaments que votre médecin vous prescrit doivent être adaptés à vos besoins et à votre état de santé. Nous avons listé pour vous les catégories qui sont les plus souvent recommandées pour le mal de dos. 

Médicaments pour les Douleurs de Dos

Les Analgésiques ou Antalgiques : Dans ce traitement nous allons retrouver plusieurs catégories. Tout d’abord la classe 1 qui inclut le paracétamol, l’aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens. La classe 2 concerne l’ajout de dérivé de morphine comme la codéine. En classe 3 nous avons la morphine et certaines substances comme (buprénorphine, fentanyl, hydromorphone, nalbuphine et péthidine). Notez que pour les catégories 2 et 3 il sera obligatoire d’être suivi.

Les Décontractant Musculaire ou Myorelaxant : Les relaxants musculaires agissent directement sur le système nerveux, ils ont des propriétés sédatives et relaxantes musculo-squelettiques. Ils peuvent être prescrits lorsque les maux de dos provoquent de l’insomnie ou bien au tout début d’un épisode douloureux pour soulager les spasmes musculaires. Ils sont également utiles pour d’autres conditions telles que la fibromyalgie, la sclérose en plaques et les troubles épileptiques. Encore une fois attentions à la forte accoutumance et à la somnolence.

Les Antidépresseurs Tricycliques (ATC) : Nous savons aujourd’hui que la dépression et les problèmes de santé sont intimement liés notamment quand il s’agit de troubles intestinaux, de mal de dos et de maux de tête. Bien qu’ils ne sont pas approuvés par la FDA pour calmer la souffrance physique, certains médecins les prescrivent pour cette utilisation. Sachez que la dose pour un soulagement douloureux ne sera pas la même que pour un réel état dépressif. Ils sont très addictifs et nocifs pour la santé. Méfiance !

12) L’Injection de Médicament dans le Rachis (infiltration lombaire)

Infiltration Rachidienne

Ce traitement médical consiste à administrer des médicaments par infiltrations directement dans les structures vertébrales au plus près de la racine nerveuse affectée. L’injection s’effectue par voie "articulaire postérieure, épidurale, foraminale ou encore intra discale", c’est une méthode peu invasive contrairement à la chirurgie.

Le traitement infiltratif va avant tout être bénéfique pour les personnes atteintes de sciatique, cervicalgie, lombalgie radiculaire ou encore de névralgie cervico-brachiale. Bien que cette pratique est un excellent taux de réussite, elle a tout de même un léger facteur de risque notamment sur les infiltrations cervicales, foraminales ou bien inter lamaires.

13) L’intervention chirurgicale (chirurgie du dos)

C’est la solution de dernier recours quand rien ne marche, cette décision ne dépend pas d’un seul médecin, mais bien d’une concertation multidisciplinaire.

Le patient doit obligatoirement donner son accord en prenant compte que la chirurgie peut provoquer des complications dans 15% des cas et ne peut pas garantir un résultat à 100%. Fort heureusement grâce à l’avancée de la médecine nous avons aujourd’hui des techniques dites mini-invasives.

A. Traitement Chirurgical des déformations Rachidiennes (scoliose, cyphose)

Les Déformations de la Colonne Vertébrale

La scoliose désigne une déformation permanente de la colonne vertébrale en 3 dimensions (rachis lombaire, rachis dorsal, rachis cervical). Cette déviation due à une torsion des vertèbres va survenir principalement pendant l’enfance ou l’adolescence et causer une usure prématurée des disques vertébraux.

L’opération s’effectue généralement en 3 étapes. La première étape consiste à libérer la scoliose. La deuxième étape sera le redressement de la colonne. L’étape finale consistera à faire ce qu’on appelle une arthrodèse (greffe osseuse), le but est de relier les différentes vertèbres entre elles et de permettre une pérennité de résultat. 

B. Opération de la sciatique par hernie discale (discectomie)

Les hernies discales nécessitent rarement une opération (10% des cas), sachez que c’est une maladie reconnue du disque intervertébral qui est là pour amortir les chocs entre les vertèbres.

Malheureusement ces disques peuvent s’user au fur et à mesure des années et se déformer, il est aussi possible que le noyau fibreux se fissure et laisse passer du liquide (hernie discale assurée). Chez certaines personnes elle peut causer une compression nerveuse, nous parlerons là de radiculopathie lombaire.

Sciatique par Hernie-Discale

Le nerf sciatique qui trouve son origine non loin de la moelle épinière lombaire se retrouve compressé par la hernie, cela se traduit en général par une faiblesse, douleur, perte de sensibilité le long de la partie postérieure de la cuisse passant par les fessiers.

L’opération s’effectue sous anesthésie générale, le principe est assez simple en soi, elle consiste à retirer la hernie qui est au contact des racines nerveuses responsable de la douleur. Bien souvent il s’en suivra une rééducation de plusieurs mois avant de reprendre le travail ou l’activité physique.

C. Sténose Lombaire canal Rachidien étroit (laminectomie ou libération médullaire)

Rétrécissement du Canal Rachidien

La sténose spinale lombaire est un rétrécissement du canal rachidien qui provoque la compression des nerfs émergeant de la moelle épinière et passant par le bas du dos. Cette pathologie va entraîner des complications dans les membres inférieurs et des douleurs similaires à la lombalgie. Les causes sont souvent l’arthrose, glissements vertébraux (spondylolisthésis dégénératif), fractures d’ostéoporose, hernie discale...

Elle touche généralement les patients âgés de 55 ans et plus, cependant elle peut aussi toucher les plus jeunes en raison d’un mauvais développement. L’opération consiste à retirer une ou plusieurs parties de la vertèbre (lames) de façon à ouvrir le canal pour que les fibres nerveuses puissent avoir suffisamment d’espace.

Ce qu’il faut retenir de cet article :

Le mal de dos est quelque chose de très complexe du fait des multiples facteurs qui peuvent être à l’origine. Ceci dit nous avons réalisé pour vous une liste complète qui réunit l’ensemble des méthodes les plus populaires et reconnues à l’heure d’aujourd’hui. Vous n’avez plus d’excuse pour ne pas prendre votre santé en main !

Ne quittez pas cette page sans avoir noté au moins une des solutions parmi les 12 énumérées ci-dessus. En cas de doute n’hésitez surtout pas à communiquer avec votre médecin, il saura vous orienter vers la méthode qui sera le mieux adaptée à vos besoins. 

La partie dédiée aux médicaments est à titre informatif, nous n’apportons aucune influence à la prise de ces derniers. Pour certains ils doivent être soumis par un traitement et ne doivent en aucun cas être pris en l’absence d’avis médical.

Quoi qu’il en soit la guérison ne se fera pas sans votre aide, elle va demander des efforts personnels réguliers, mais ne laisser pas tomber croyez-nous que les efforts en valent la peine.

L’équipe Body Secure 👨‍⚕️👩‍⚕️


Laissez un commentaire

Si cet article vous a été utile, veuillez-nous le faire savoir. Votre opinion nous intéresse. 👨‍⚕️👩‍⚕️

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.