La Cyphose : Définition, Traitements et Prévention

Cyphose : Définition, Traitements et Prévention

Vos épaules sont voutées ? Votre haut du dos est arrondi ? Ou votre cou présente une cambrure exagérée ? Dorsales, cervicales ou lombaires, nous allons voir toutes les formes de cyphose suivie des différents traitements envisageables sans oublier les causes de cette pathologie.

1) Qu’est-ce qu’une Cyphose : Définition

La colonne vertébrale est une structure articulaire droite vue de derrière. Cependant de côté elle présente 3 courbes naturelles (convexité). La cyphose désigne alors une déformation du rachis qui se traduit par une exagération de la convexité postérieure des vertèbres dorsales/thoraciques ou cervicales. 

A. La Cyphose Cervicale

Qu'est-ce qu'une cyphose cervicale ?

Le rachis cervical et le sommet de la colonne vertébrale, à la normale il présente une légère courbe lordotique. La cyphose cervicale désigne une déformation rachidienne cyphotique qui se traduit par une accentuation de la courbure à l'inverse de la normale.

Cette perte de lordose cervicale peut concerner que quelques segments des vertèbres cervicales ou à l'inverse concerner la totalité des segments de la colonne cervicale.

B. La Cyphose Dorsale

La Cyphose Dorsale

La colonne thoracique est composée de 12 vertèbres dorsales ou thoraciques qui forment naturellement une courbe vers l'arrière. La cyphose thoracique est la forme la plus répandue, elle désigne une déformation de la colonne vertébrale à hauteur du rachis thoracique ou du sacrum. Elle se traduit par des épaules arrondies en avant et un haut du dos bossu.

Autre type de Cyphose dorsale

  • Cyphose de Scheuermann
  • Cyphose congénitale

C. Cyphose Lombaire "Hyperlordose"

La Cyphose Lombaire : C'est quoi ?

Le rachis lombaire est quant à lui articulé de 5 vertèbres lombaires qui présentent une légère lordose (courbure vers l'avant). En réalité la cyphose lombaire n'est qu'un terme utilisé pour designer une hyperlordose. Cette pathologie se caractérise par un bas du dos cambré vers l'avant, cette pathologie est par ailleurs intimement liée à la cyphose dorsale.

2) Comment savoir si l’on a une Cyphose : Les symptômes

La cyphose peut survenir à tout âge. Elle peut avoir des symptômes légers ne nécessitant pas de traitement et à l'inverse causer des symptômes graves lorsqu’une ou plusieurs racines nerveuses de la moelle épinière sont pincées. Cette maladie à des symptômes parfois très douloureux et bien distinct que nous allons voir tout de suite.

Symptômes de la Cyphose Dorsale :

  • Une silhouette avec une apparence courbée vers l'avant (épaules, tête, haut du dos).
  • Douleurs au dos au cou et aux lombes.
  • Pincement nerveux (engourdissement, picotement dans un bras).
  • Altération des fonctions digestives, neurologiques ou respiratoires (grave).
  • Difficulté à se tenir droit en position assise ou debout.
  • Altération des fonctions digestives, musculaires, neurologiques ou respiratoires (grave).

Symptômes de la Cyphose Cervicales :

  • Une courbe inhabituelle dans le cou (cou du cycliste).
  • Douleurs cervicales et dans la nuque.

Si la courbe est trop excessive, la moelle épinière ou un nerf émergeant peut subir une compression et provoquer :

  • Douleur, picotements, perte de sensation ou faiblesse dans les membres supérieurs.
  • Être incapable de bouger ses bras ou ses jambes "névralgie cervico-brachiale".
  • Difficulté à faire ses besoins.
  • Incontinence

A. La cyphose, un facteur aggravant de lordose

Cyphose et Lordose

En effet une personne atteinte de lordose aura plus de chance de développée une cyphose et inversement. Le haut du dos se courbe vers l'arrière ce qui amplifie fortement la posture lordotique du bas du dos.

C'est pourquoi les correcteurs de posture sont autant efficaces pour les cyphoses légères, ils permettent de corriger doucement la mauvaise posture du haut du corps tout en en limitant le risque d'hyperlordose.

4) Les causes de la Cyphose

Cette déformation de la colonne vertébrale peut avoir plusieurs causes avec chacune un type de traitement approprié. Voici donc les causes les plus fréquentes.

  • Cyphose par Ostéoporose : L'ostéoporose (fracture vertébrale) est fréquemment à l'origine des cyphoses dorsales. L'ostéoporose pathologique affaiblit les structures osseuses de la colonne vertébrale et expose les vertèbres à un risque élevé de fracture.
  • Cyphose Posturale : La cyphose due à une mauvaise posture est la deuxième cause la plus fréquente chez les adultes. Cette forme provoque rarement des symptômes douloureux et peut être corrigée avec de simples exercices d'abdominaux et de renforcement musculaire.
  • Cyphose Congénitale : Cette forme de cyphose se développe essentiellement chez les nourrissons, enfants et les jeunes adolescents. Elle résulte d'une malformation vertébrale à l'intérieur du ventre de la maman. À noter que cette forme de cyphose nécessite souvent une chirurgie afin de réaligner le rachis dès le plus jeune âge.
  • Maladie de Scheuermann : Selon une étude, nous pouvons estimer que 4 à 8% des cyphoses dorsales sont causées par la maladie de Scheuermann. Elle survient principalement à l'adolescence lors d'un développement anormal des structures vertébrales et des disques intervertébraux. Cette forme est généralement accompagnée d'une légère scoliose.

5) Examens et diagnostic de la Cyphose

Diagnostic et Examens de la Cyphose

Lors d'une consultation pour une cyphose, votre médecin pourra effectuer un examen approfondi incluant la prise de mesure. Il peut vous demander d'effectuer une flexion du dos vers l'avant pendant qu'il analyse la forme de votre colonne vertébrale de côté. L'examen neurologique peut également être effectué par votre médecin afin de contrôler votre force musculaire et vos réflexes.

Après avoir analysé votre cas et évalué vos symptômes, le médecin peut envisager :

  • Radiographie par Rayons X : Le rayon X peut aider à déterminer le degré de courbure de votre cyphose et détecter les déformations des vertèbres. Le rayon X est utilisé principalement pour pouvoir obtenir des images détaillées et précises.
  • Imagerie par IRM : Les tests IRM peuvent révéler une anomalie tels qu’une tumeur ou des infections articulaires du rachis.
  • Tests Physiques (nerveux) : Si vous ressentez de l'engourdissement comme vue plus haut, votre médecin peut envisager des tests manuels afin de déterminer la capacité des impulsions nerveuses à se déplacer dans la moelle épinière.

6) Quand recourir à l’opération de la Cyphose ?

Quand faut-il opéré la cyphose ?

Votre médecin pourrait envisager une intervention chirurgicale lorsque la cyphose provoque un pincement de la moelle épinière ou des nerfs spinaux émergeant. La chirurgie est également une pratique courante lorsqu'il s'agit de jeune enfant atteint d'hypercyphose.

La procédure est une technique neurochirurgicale et consiste à effectuer une fusion vertébrale (spondylodèse). Le chirurgien insère des fragments d'os entre les vertèbres et les fixe avec des tiges métalliques et des vis. Le dispositif doit rester en place jusqu'à tant que la colonne vertébrale guérisse et retrouve une posture correcte.

A. Les objectifs de la chirurgie pour la déformation vertébrale

L'objectif de la chirurgie est bien sûr que le patient puisse retrouver une silhouette normale en limitant au maximum les effets secondaires. À noter que l'opération de la cyphose à un taux de réussite légèrement plus élevé que celle de la scoliose

Pour vous aider à maintenir une bonne densité osseuse après l'opération, votre médecin peut vous recommander :

  • Manger une alimentation riche en calcium et en vitamine D
  • Éviter le tabac
  • Limiter la consommation d'alcool

7) Traitements : Le redressement de la Cyphose

La correction de la Cyphose

Les traitements médicaux ou thérapeutiques de la cyphose ne seront pas les mêmes pour l'adulte et la personne âgée que pour l'enfant. Chirurgie, sport et corset découvrent quelle solution envisager pour soulager ou corriger votre pathologie ou celle de votre enfant.

A. Chez l'Adulte

Le traitement de la cyphose chez l'adulte inclut : 

Les médicaments

Votre médecin pourrait suggérer des médicaments tels que :

  • Anti-douleurs - si les médicaments en vente libre - tels que l'ibuprofène ou le naproxène sodique (Aleve), si ceux-là ne suffisent pas, des analgésiques plus puissants sont disponibles sur ordonnance et avis médical.
  • Médicaments contre l'ostéoporose - les médicaments pour renforcer les articulations peuvent aider à prévenir d'autres fractures de la colonne vertébrale qui peuvent aggraver votre cyphose.

La Thérapie Physique

La thérapie peut être utile quand il s'agit de gérer certains types de cyphose. Votre médecin pourrait vous recommander :

  • Exercices - les exercices d'étirement peuvent aider à améliorer la flexibilité de la colonne vertébrale et à soulager les maux de dos.
  • Ostéopathie - l'ostéopathe peut fournir des manipulations spécifiques à la cyphose et aider le patient à retrouver une bonne mobilité, à soulager son mal de dos ou pour la rééducation après la chirurgie.

B. Chez l'Enfant

  • Attelle de Posture - les enfants atteints de la maladie de Scheuermann peuvent profiter de la croissance de leurs os en portant une attelle dorsale afin de ralentir la progression de la cyphose.
  • Exercices & Thérapie - des exercices de respiration peuvent également être bénéfiques en plus des séances de kinésithérapie, la thérapie est accès sur le renforcement de la sangle abdominale et des muscles faibles accentuant la mauvaise posture.
  • La Chirurgie - la chirurgie peut être conseillée en cas d'échec des traitements, cependant la décision résulte de l'avis de plusieurs chirurgiens, médecins et autres intervenants.

8) Le Corset Orthopédique pour la Cyphose Dorsale : Efficace ?

Collection Correcteur de posture d'épaules

Si votre cyphose est sévère et vraiment prononcée, il vous faudra un corset orthopédique stabilisateur. Si votre cyphose et légère, que vous avez juste les épaules en avant et qu'avec un peu d'effort vous arriver à vous redresser. Nos correcteurs de posture ont quelque chose à vous offrir.

Nous conseillons les redresses dos de petite taille qui corrige la posture du haut du dos, néanmoins vous pouvez aussi opter pour une gamme qui maintient également la région lombaire.

Ces dispositifs fonctionnent comme un léger gainage passif en tirant vos épaules en arrière et en vous aidant à garder le dos droit au quotidien afin de prévenir les pathologies liées à la posture de type cyphose.

Conclusion : Une pathologie avec des conséquences irréversibles

En effet si le traitement n'est pas pris à temps, la cyphose peut provoquer des lésions ou des dommages irréversibles à la moelle épinière ou à une racine nerveuse. Outre les douleurs dorsales, cette pathologie peut provoquer une paralysie partielle ou totale d'un membre si un nerf est touché.


Cet article vous a été utile ?

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.