Hyperlordose lombaire : Symptômes, Causes, Traitements

Hyperlordose lombaire : Causes, Symptômes, Traitements

Beaucoup de personnes pensent que la colonne vertébrale est une structure droite, en réalité elle possède 3 courbes naturelles à hauteur du cou, de la cage thoracique et du bas du dos. En soi cette légère cambrure naturelle n'est pas problématique, cependant quand elle s'accentue au niveau cervical ou lombaire nous parlons alors d'une hyperlordose.

Ce phénomène se produit très souvent au niveau des lombaires et peut provoquer des symptômes allant des simples douleurs dorsales au glissement d'une vertèbre. Alors qu'est-ce que c'est l'hyperlordose lombaire ? À qui ai-je à faire ? Découvrez sans plus attendre tout ce qu'il faut savoir sur cette pathologie vertébrale.

1) Qu'est-ce que l'Hyperlordose lombaire : Définition

Ceinture pour soulager l'hyperlordose

L'hyperlordose lombaire se caractérise par une courbure excessive du rachis lombo-sacrée et plus précisément à hauteur des cinq vertèbres lombaires. Cet exagération de la courbure du bas du dos peut être à l'origine d'une pathologie vertébrale, d'un déséquilibre musculaire ou encore d'une mauvaise posture quotidienne.

Cet excès de cambrure touche principalement les séniors (+45ans) et les enfants (-13ans) et peut être soulagée avec de simples exercices et le port d'un dispositif/corset adapté selon l'avancée de la déformation. 

A. La différence entre la Lordose et l’Hyperlordose

Lordose et hyperlordose : Quelle différence ?

La lordose désigne en réalité la courbure normale vers l'intérieur du bas du dos et du cou. Autrement dit de profil la colonne vertébrale à deux courbes vers l'intérieur ce qui forme un S, lorsque le degré de courbure vertébral est exagéré nous parlons alors d'hyperlordose.

2) Les causes de l’Hyperlordose lombaire

Malgré que les causes de l'hyperlordose dans la région lombaire soient souvent inconnues, nous avons recensé les principaux facteurs qui reviennent très souvent dans le cadre des déformations vertébrales. Dégénérescence? Maladie ? Placebo ? Découvrez maintenant quelles sont les causes de votre problème.

A. Mauvaise posture assise ou debout

Mauvaise posture assise ou debout

En soi se tenir droit n'est pas très difficile, il suffit simplement d'y penser, cependant beaucoup de gens ont tendance à courber excessivement le dos lorsqu'ils se "redressent". Ainsi, même s'ils ont l'impression d'avoir le dos droit assis ou debout, ils finissent par adopter une posture dite "hyperlordotique".

Vous devez veiller à ce que votre bassin reste dans une position neutre autant que possible, pour cela optez pour notre correcteur de posture assis qui vous aidera à garder une bonne position assise durant vos heures de travail au bureau ou à la maison.

B. Rétraction et déséquilibre musculaire 

Cette posture excessive du bas du dos peut résulter d'une rétraction de certains muscles tels que le carré des lombes, le droit fémoral ou encore le psoas lorsqu'ils sont considérés comme lordosant. L'excès de cambrure peut également être favorisé par la faiblesse de certains muscles stabilisateurs tels que les grands fessiers, les ischios jambiers et les abdominaux.

C. Cyphose dorsale

La cyphose est souvent accompagnée d'une hyperlordose de la colonne lombaire (inférieure). Le rachis lombaire a naturellement une "lordose", une forme de "C" inversé. L'hyperlordose signifie que la colonne lombaire compense la cyphose dorsale/thoracique en s'incurvant davantage dans la direction opposée.

3) Autres facteurs de risques de l'hyperlordose lombaire

Comme dit plus tôt, les causes de l'hyperlordose secondaire sont assez larges et peuvent inclure :

  • Génétique - les malformations articulaires peuvent en effet être héréditaires et apparaitre dès la naissance ou survenir dans l'adolescence.
  • Obésité - l'excès de poids au niveau du ventre et des fesses peut accentuer la courbure vertébrale.
  • Ostéoporose - affaiblissement des os et articulations avec l'âge.
  • Spondylodiscite - trouble inflammatoire des disques entre les vertèbres spinales (discite).
  • Hernie discale - disque intervertébral hernié.
  • Néoplasme - tumeurs cancéreuses vertébrales.
  • Maladies neurologiques - syndrome de l'homme raide.
  • Ankylose - diminution ou blocage des mouvements d'une articulation mobile en temps normal.
  • Ostéochondrose et Rachitisme - anomalie de croissance osseuse et du cartilage du bas du dos.

4) Quel diagnostic pour l’hyperlordose lombaire ?

Vous serez interrogé sur vos symptômes et vos antécédents médicaux. Un examen physique sera effectué, votre médecin pourra vous demander de vous pencher et de bouger votre dos par exemple pour analyser les courbes avant arrière et de côté de la colonne vertébrale. Certains tests peuvent être effectués pour exclure ou confirmer d'autres affections susceptibles de provoquer votre hyperlordose.

Votre médecin peut vous recommander des examens d'imagerie pour voir la courbe de la colonne vertébrale et les structures qui l'entourent.

  • Radiographie
  • Scanner
  • IRM (Imagerie par résonnance magnétique)
  • Tomodensitométrie

5) Quels sont les symptômes d’une hyperlordose lombaire ?

En effet l'hyperlordose lombaire peut avoir autant de symptômes que de causes, nous avons encore une fois listé les principaux symptômes allant de la simple douleur au dos à la compression de la moelle épinière.

A. Douleurs lombaires lancinantes « Lombalgie »

L'hyperlordose cause des douleurs lombaires lancinantes

Lorsque votre courbure est excessive, il se peut que vous ressentiez de légers maux de dos pouvant s'apparenter à une lombalgie ou un lumbago. Cependant cette mauvaise posture peut également accentuer la compression des disques intervertébraux et potentiellement provoquer de l'arthrose ou une inflammation localisée.

B. Inflammation du nerf sciatique « Lombosciatique »

Inflammation nerveuse : Sciatique

Comme vous devez sans doute le savoir si vous avez lu nos différents articles, nous avons des racines nerveuses qui émergent de la moelle épinière par les vertèbres. Une inflammation vertébrale non soignée risque de finir en hernie discale et provoquer le pincement d'un ou de plusieurs nerfs causant ainsi une faiblesse ou un engourdissement des membres inférieurs.

C. Déformation du rachis : « Scoliose »

Déformation latérale de la colonne vertébrale

Sur une période assez longue, l'hyperlordose peut en effet causer l'instabilité de la colonne et se transformer en scoliose, autrement dit une déformation latérale à hauteur des vertèbres thoraciques. Malheureusement dans ce cas le traitement chirurgical est souvent la seule option viable, bien sûr cela dépendra encore une fois du stade de la pathologie.

D. Glissement d'une vertèbre : « Spondylolyse et Spondylolisthésis »

Spondylolyse : Glissement d'une vertèbre

À terme l'hyperlordose lombaire est souvent accompagnée d'une "Spondylolyse ou Spondylolisthésis". La spondylolyse est une fracture du à un stress mécanique, une perte de continuité qui se produit au niveau des "pars interarticulaires" des vertèbres lombaires (isthme articulaire). Le pars interarticulaires est un mince segment osseux qui relie deux vertèbres entres elles. C'est une zone très fragile et susceptible d'être affectée par un stress répétitif comme dans le cadre d'une hyperlordose par exemple.

E. Autres symptômes pathologiques

  • Paralysie et picotement dans les jambes.
  • Engourdissement et douleurs dans les membres supérieurs et inférieurs.
  • Difficulté à effectuer certains mouvements comme une flexion ou une rotation.
  • Raideur et spasmes musculaires.
  • Perte de contrôle de la vessie.

6) Quand et quels professionnels de santé consultés ?

Que ce soit pour vous ou votre enfant, le mieux serait de consulter d'abord un médecin dès lors que vous remarquez une courbure anormale de la colonne vertébrale ou dès l'apparition des symptômes listée ci-dessus. Votre médecin traitant va établir un diagnostic afin de s'assurer que c'est bien une hyperlordose lombaire et ainsi vous orienter vers un traitement adapté, il pourra par exemple vous conseiller des séances de kinésithérapie ou d'ostéopathie.

7) Comment corriger l’Hyperlordose lombaire : Solutions et Traitements

Corriger l'hyperlordose lombaire

Admettons que vous êtes certains d'avoir une hyperlordose, voici les traitements que votre médecin peut envisager pour votre rééducation, bien sûr il faut tenir compte de votre état de santé et de la gravité de votre pathologie.

  • Thérapie physique - le thérapeute (ostéopathe, kinésithérapeute) peut vous conseiller des exercices pour renforcer les muscles faibles et augmenter l'amplitude des mouvements.
  • Corset - les corsets sont souvent utilisés pour les enfants afin que la courbure ne s'aggrave pas durant la croissance.
  • Médicaments - les anti inflammatoires non stéroïdiens AINS peuvent être utiles pour soulager une zone douloureuse ou pour diminuer l'inconfort du mal de dos qui en résulte.
  • Chirurgie - La chirurgie est utilisée lorsque la courbe est sévère ou lorsque les autres traitements échouent. Le but de la chirurgie est de corriger l'exagération de la courbe à l'aide d'une tige métallique, de crochets ou de vis placés dans et autour du rachislombaire. Les chirurgiens utilisent parfois une greffe osseuse pour favoriser une nouvelle croissance et la stabilité.

8) Comment prévenir l’Hyperlordose lombaire ?

L'hyperlordose lombaire est difficile à prévenir, car elle est souvent causée par d'autres conditions congénitales ou imprévisibles. Néanmoins nous avons quand même tenu à vous transmettre des méthodes reconnues pour prévenir ce désagrément.

  • Offrez-vous ou offrez à votre enfant un de nos correcteurs de posture adaptés.
  • Mesdames, évitez de porter des talons hauts.
  • Pratiquer une activité physique et faire des étirements réguliers.
  • Renforcer votre musculature notamment vos abdominaux et votre dos.
  • Essayez de conserver votre poids fonctionnel.

Conclusion : Lutter contre l'excès de cambrure vertébrale

Comme vous aurez pu le constater, mieux vaut prévenir que guérir quand il s'agit de problèmes dorsaux notamment ceux qui touchent de près ou de loin à la colonne vertébrale. Pour éviter l'hyperlordose vous pouvez bien entendu vous appuyés sur cet article, mais également opter pour un de nos redresse dos orthopédique.

Prévenez l'hyperlordose lombaire en améliorant votre posture ou soulagez les symptômes douloureux qui en résulte en vous offrant un redresse dos confortable que vous pourrez porter au quotidien.

Corset pour prévenir et apaiser l'hyperlordose lombaire


Cet article vous a été utile ?

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.