Infiltration pour la Hernie discale : Produit, Avis et Repos

Infiltration pour la Hernie discale : Produit, Avis et Repos

Aussi connue sous le nom d'infiltration épidurale, l'infiltration pour la hernie discale est couramment utilisée pour soulager les symptômes d'un pincement ou d'une inflammation nerveuse. Sciatique, cruralgie, névralgie cervico-brachiale, cette procédure a montré son efficacité sur de nombreuses pathologies, mais les résultats restent fort discuter et inconstant.

Voyons ensemble tout ce qu'il faut savoir sur les injections de médicament pour la hernie, mais commençons d'abord par les bases, à savoir, qu'est-ce qu'une infiltration.

1) Qu’est-ce que l’Infiltration pour la Hernie discale ?

Infiltration pour Hernie discale : C'est quoi ?

L'infiltration pour la hernie discale est une procédure non chirurgicale qui consiste à injecter une quantité faible de produits anti-inflammatoires au plus près de la racine nerveuse enflammée ou compressée. Le but est de réduire l'inflammation de la colonne vertébrale (hernie) afin de soulager la douleur.

Les médicaments sont administrés dans l'espace épidural ou péridural qui est une zone remplie de graisse entre l'os et le sac protecteur des nerfs spinaux. Le soulagement de la douleur peut durer plusieurs jours, voire plusieurs années. L'objectif est de réduire la douleur afin que vous puissiez reprendre vos activités quotidiennes et un programme de physiothérapie.

Aussi appelé "injection épidurale", elle est le plus souvent réalisée dans l'espace péridural du rachis et dans le cadre d'une hernie discale le médicament sera injecté à hauteur de la racine du nerf sciatique ou du nerf crural. C'est par ailleurs un traitement peu invasif, car le produit qui est délivré ne se diffuse pas hors de l'articulation. 

A. Cortisone et Corticoïde : Produits d’infiltration pour la Hernie Discale

Pour soulager la douleur d'une pathologie rachidienne, les produits utilisés sont pour la plupart des puissants anti inflammatoires dérivés de la cortisone et de corticoïde. Ces médicaments sont administrés dans l'espace épidural, qui est une zone remplie de graisse entre l'os et le sac protecteur des nerfs spinaux.

2) Hernie discale : Quand recourir à l’infiltration ?

Soulager une hernie discale avec les 18 Aimants de notre Ceinture lombaire

Les patients souffrant de douleurs dans le cou, le bras, le bas du dos ou la jambe (sciatique) peuvent bénéficier d'une infiltration. Voyons en général dans quel cas de figure l'infiltration peut être intéressante.

  • Hernies discales - la matière gélatineuse à l'intérieur du disque peut se gonfler ou se rompre à travers une zone faible de la paroi environnante (anneau fibreux). L'irritation, la douleur et le gonflement se produisent lorsque cette matière des disques se comprime et entre en contact avec un nerf spinal ou la moelle épinière.
  • Sténose vertébrale - un rétrécissement du canal rachidien ou d'un foramen peut provoquer des douleurs radiculaires dans le dos et les jambes, en particulier lors de la marche.
  • Spondylolisthésis - faiblesse ou fracture entre les facettes supérieure et inférieure d'une vertèbre. Lorsque la vertèbre glisse vers l'avant (glissement vertébral) elle peut provoquer la compression d'une ou de plusieurs racines nerveuses.
  • Disque dégénératif - rupture ou vieillissement du disque intervertébral entraînant l'effondrement de l'espace discal, des déchirures de l'anneau et la croissance d'éperons osseux.
  • Sciatique- douleur, fourmillements, qui se propage sur le trajet du nerf sciatique dans les fesses et le long des jambes. La lombosciatique est à 70% du temps causée par la compression du 5e nerf spinal lombaire ou du 1er nerf spinal sacré à 70%.

Ce traitement alternatif à la chirurgie est utilisé pour certains patients dans le traitement de pathologie osseuse inflammatoire. L'infiltration peut également aider à déterminer si la chirurgie sera bénéfique pour la douleur associée à une hernie discale. 

L'infiltration pour la hernie discale ne doit PAS être pratiquée sur les personnes qui ont une infection ou des problèmes de saignement. L'injection peut légèrement augmenter le taux de sucre dans le sang chez les patients diabétiques. Vous devriez en discuter avec votre médecin.

3) Les différents types d’infiltration pour la Hernie discale

Il existe différents types d'infiltrations, cependant elles ont toutes le même but, autrement dit délivrée une dose importante d'anti inflammatoire à faible diffusion générale. L'infiltration la plus courante en cas de hernie discale est "l'infiltration épidurale lombaire", le médecin introduit l'aiguille dans le rachis et injecte le produit dans l'espace péridural (sac contenant les fibres nerveuses).

Autre zone d'infiltration rachidienne :

  • Foraminale
  • Articulaire postérieure
  • Intra discale

4) Qui effectue l'injection vertébrale ?

Les médecins qui pratiquent les infiltrations sont des physiatres (PM&R), des radiologues, des anesthésistes, des neurologues et des chirurgiens.

5) Que se passe-t-il avant l'infiltration intra-articulaire ?

Le médecin qui effectue l'intervention passe en revue vos antécédents médicaux afin de planifier la meilleure approche pour les injections. Les patients qui prennent des médicaments anticoagulants devront surement arrêter de les prendre plusieurs jours avant l'infiltration. 

Discutez de tout médicament que vous prenez avec vos médecins, notamment avec celui qui effectuera l'injection, préparez-vous à l'avance afin de poser le plus de questions pertinentes possible.

6) Le déroulement de l’Infiltration pour la Hernie discale ?

Comment se déroule l'infiltration pour la Hernie discale ?

L'objectif est d'injecter le médicament le plus près possible du nerf douloureux. Le type d'injection dépend de votre état et du fait que vous ayez des tiges ou des vis métalliques provenant d'une opération précédente. Le médecin décidera quel type d'infiltration est susceptible de donner les meilleurs résultats.

  1. Rassurer et préparer le patient : allongé sur une table à rayons X, le patient reçois une anesthésie locale pour engourdir la zone de piqure. Le patient reste tout de même conscient et éveillé pendant l'injection afin de fournir un retour d'information au médecin.
  2. Insérer l'aiguille : à l'aide d'un fluoroscope à rayons X, le médecin dirige une aiguille creuse à travers la peau et entre les vertèbres dans l'espace épidural. La fluoroscopie permet au médecin d'observer l'aiguille en temps réel sur le moniteur à rayons X, ce qui garantit que l'aiguille se rend à l'endroit souhaitée.
  3. Injection du médicament : lorsque l'aiguille est correctement positionnée, les médicaments anesthésiques et corticostéroïdes sont injectés dans l'espace épidural autour des racines nerveuses. L'aiguille est ensuite retirée. En fonction de la localisation de la douleur, la procédure peut être répétée pour les côtés gauche et droit.

A. Infiltration pour la Hernie discale Cervicale

Hernie discale cervicale : Infiltration

Le point d'entrée de l'aiguille se situe sur le côté du cou pour atteindre le foramen neural, juste au-dessus de l'ouverture pour la racine nerveuse et en dehors de l'espace épidural. Cette injection est conseillée en cas de hernie cervicale qui provoque une douleur au cou ou au bras.

L'aiguille est insérée par le côté du cou pour atteindre le rachis cervical afin de délivrer le médicament stéroïdien (en vert) à l'endroit où la racine nerveuse enflammée sort de la colonne vertébrale.

B. Infiltration pour la Hernie discale Lombaire

Hernie discale Lombaire : Infiltration

Le point d'entrée de l'aiguille est légèrement décalé par rapport à la ligne médiane du dos pour atteindre l'endroit où le nerf est affecté. Une infiltration dans le rachis lombaire peut être utile pour une hernie discale qui cause les douleurs dans les membres inférieurs ou dans le bas de dos.

L'aiguille est insérée par le dos du côté affecté pour atteindre l'espace épidural afin de délivrer le médicament stéroïdien (en vert) près de la racine nerveuse enflammée.

7) Que faire après l’infiltration rachidienne ?

Contrairement à ce que nous pouvons penser, il y a bien une procédure bien ficelée après une infiltration pour une hernie discale. Nous allons diviser cela en 3 étapes post-infiltration et 2 bonus.

B. Le repos

Afin que le médicament injecté agisse bien sur la zone douloureuse, qu'il conserve sa concentration en médicament maximale et qu'il agisse sans diffuser il est conseillé de se reposer durant 24 à 48h. 

C. La reprise

Accélérez la guérison de la hernie discale avec la Magnétothérapie

La plupart des patients peuvent se promener peu de temps après l'injection. Après avoir été surveillé pendant une courte période, vous pouvez généralement quitter le centre ou la clinique. Des symptômes de faiblesse d'engourdissement des jambes peuvent survenir c'est pourquoi il serait préférable que quelqu'un vienne vous chercher.

En règle générale, les patients reprennent leur pleine activité le lendemain. Le site où l'injection a été réalisée peut être parfois douloureux. Pour le soulager, vous pouvez prendre un analgésique léger ou utilisé de la glace de la glace.

D. Le suivi

Durant les deux semaines suivant l'infiltration, vous pourrez constater une légère augmentation de la douleur, de l'engourdissement ou de la faiblesse à mesure que l'effet du médicament anesthésiant se dissipe et avant que les corticoïdes ne commencent à faire effet.

Les patients doivent donc prendre un rendez-vous de suivi avec le médecin traitant après l'intervention pour documenter l'efficacité et répondre à toute préoccupation que le patient pourrait avoir pour les traitements futurs.

E. Les résultats

De nombreux patients bénéficient d'un certain soulagement de la douleur grâce à l'infiltration. Pour ceux qui ne ressentent qu'un léger réconfort, une ou deux injections supplémentaires peuvent être effectuées, généralement à des intervalles de 1 à 4 semaines, pour obtenir un effet complet.

La durée du soulagement de la douleur varie selon les patients et peut se prolonger de quelques semaines à plusieurs années. Les injections sont effectuées en conjonction avec une thérapie physique et/ou un programme d'exercices à domicile pour prévenir les futurs épisodes de douleur, mais aussi pour renforcer les muscles du dos.

F. Risques et effets secondaires

Avec peu de risques, l’infiltration est considérée comme un traitement non chirurgical approprié pour certains patients. Les risques potentiels associés à l'insertion de l'aiguille comprennent les maux de tête vertébraux dus à une ponction durale, les saignements, les infections, les réactions allergiques et les lésions nerveuses/paralysie (rares).

Autres effets secondaires de l'Infiltration pour la Hernie discale :

  • Prise de poids et rétention d'eau.
  • Bouffées de chaleur, sautes d'humeur et insomnie.
  • Faiblesse musculaire dans le bras ou la jambe qui se résorbe généralement dans les 8 heures.

Les patients qui sont traités pour des maladies chroniques (par exemple, les maladies cardiaques, le diabète, l'arthrite rhumatoïde) ou ceux qui ne peuvent pas arrêter temporairement les médicaments anticoagulants doivent consulter leur médecin personnel pour une évaluation des risques.

Conclusion : Notre avis sur l’infiltration pour Hernie Discale

L'infiltration pour la hernie discale est pour nous un traitement de nouvelle génération très efficace. Il permet non seulement d'éviter la chirurgie, mais elle peut aussi servir au diagnostic pour déterminer si le patient a besoin d'une intervention chirurgicale. Cependant elle doit rester la solution de dernier recours, rassurez-vous, votre médecin en est bien conscient.

Pour soulager une hernie discale, nous avons toute une panoplie d'accessoire à vous faire découvrir. Si vous souffrez de mal de dos essentiellement en bas, essayez notre ceinture qui offre chauffage et vibration. Vous pourrez soulager vos douleurs en quelques minutes seulement, et cela, ou que vous soyez.


Cet article vous a été utile ?

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.