Nerf crural : Trajet, Anatomie et Fonctions

Nerf crural : Trajet et Fonctions

Le nerf crural est l'un des principaux nerfs périphériques qui alimentent les membres inférieurs. Peu discutés et souvent confondus avec le nerf sciatique, nous levons enfin le voile sur ce mystérieux nerf. Par où passe-t-il ? Quelle est son utilité ? Découvrez enfin l'anatomie de ses racines nerveuses aux fonctions essentielles. 

1) Anatomie : Ou se trouve le Nerf Crural ?

Image du nerf crural

Le nerf crural antérieur communément appelé nerf fémoral fait partie des plus grands nerfs qui composent le plexus lombaire. Il émerge de la moelle épinière en passant par les vertèbres lombaires (L2, L3, L4) afin d'innerver les membres inférieurs et remplir ces fonctions.

Dans le cadre où il se retrouverait pincé ou enflammé par un tassement de vertèbres ou une hernie discale, nous parlerons de cruralgie (cousine de la sciatique).

A. Un nerf mixte aux fonctions essentielles

Protéger le nerf crural avec une ceinture lombaire

Le terme mixte veut en réalité dire qu'il a des fonctions motrices et sensitives. Il va permettre de transférer les messages nerveux entre le cerveau et les muscles innervé, mais pas que. En effet il va également jouer un rôle sensitif en innervant les cellules de la peau pour vous permettre de ressentir les sensations dans certaines zones de la jambe et du pied.

Les fonctions motrices

  • Flexion de hanche
  • Contraction des muscles de la cuisse
  • Extensions du genou
  • Pivotement de la jambe

Fonction sensorielle

  • Sensibilité de la peau (arrière cuisse, mollet, bord médial et dos du pied)

2) Le trajet anatomique du Nerf crural ?

Nerf crural : Quel est sont trajet

Après avoir émergé de la colonne vertébrale (rachis lombaires) le nerf crural va se déplacer verticalement et passer près de la paroi abdominale postérieure pour enfin traverser le muscle psoas majeur. Avant même d'entrer dans la cuisse, il va se diviser pour alimenter les muscles iliaques (ilio-psoas) et pectinés. 

Il va ensuite continuer son trajet en passant sous le ligament inguinal pour atteindre le triangle fémoral. À ce niveau-là, disons 4 centimètres plus bas il se divise en deux branches nerveuses appelées "divisions antérieures et postérieures"

A. Branches de la division antérieure

  • Branches cutanées antérieures
  • Branche à sartorius
  • Branche à pectiné

B. Branches de la division postérieure

  • Nerf saphène
  • Branches au quadriceps fémoral

Ces branches innervent les muscles des membres inférieurs suivant :

  • Muscle droit fémoral
  • Muscle vaste médial
  • Muscle vaste latéral 
  • Muscle vaste intermédiaire 

C. Branche terminale

La branche cutanée terminale du nerf crural est le  nerf saphène. Il traverse le canal adducteur (accompagné de l'artère fémorale) et passe tout près du hiatus adducteur. Le nerf saphène innerve la partie médiale de la jambe et du pied.

3) Symptômes : Nerf Crural coincé dans l’aine

Ceinture lombaire pour soulager le nerf crural

Que ce soit dans l'aine (hanches) ou au niveau du rachisla compression ou l'inflammation du nerf crural va laisser place à de nombreux symptômes d'origine pathologique. Cette lésion nerveuse peu évoluée d'une simple douleur à la paralysie partielle ou totale d'un membre inférieur.

  • Douleurs dans l'aine, dans le bas du dos, qui peut également irradiées jusque le devant et le côté de la cuisse.
  • Position assise ou coucher inconfortable
  • Engourdissement et picotement (fourmis) dans une jambe.
  • Faiblesse musculaire (inconfort d'une jambe dans certains mouvements)
  • Déformation des articulations du genou

4) Nerf crural et Nerf sciatique, quelle est la différence ?

Quelle est la différence entre le nerf crural et le nerf sciatique ?

Ces deux nerfs sont très souvent confondus, car ils ont tous deux des fibres qui viennent de la vertèbre lombaire L4. Cependant c'est bien la seule chose qu'ils ont en commun. Le nerf crural ne concerne que le rachis lombaire (L2, L3, L4), tandis que le nerf sciatique lui a des racines qui proviennent de L4, L5, mais également du sacrum (vertèbres sacrées S1, S2, S3).

Pathologies du nerf crural :

  • Cruralgie
  • Névralgie crurale
  • Neuropathie

Pathologies et syndromes du nerf sciatique :

  • Sciatique
  • Sciatalgie
  • Névralgie sciatique

5) Comment apaiser naturellement les douleurs nerveuses ?

Apaiser les symptômes de compression du nerf crural

La méthode naturelle la plus rapide pour soulager ce nerf reste les étirements, en effet certains exercices vous permettront de le mettre en tension ce qui va calmer instantanément les symptômes douloureux. Pour cela laissez-vous guider par différent professionnel de santé dans notre article : 10 étirements pour soulager la cruralgie

Autres méthodes naturelles de soulagement :

  • Activité physique adaptée
  • Massage et médecine chinoise (réflexologie)
  • Thérapie thermique (chaud, froid)
  • Thérapie manuelle (kinésithérapie, ostéopathie)

Conclusion : Ce mystérieux nerf n’a désormais plus rien à cacher

En prenant connaissance de l'anatomie du corps humain, vous serez plus à même de lutter ou prévenir les éventuels problèmes qui peuvent survenir. Par exemple en sachant que le nerf crural est utile pour la flexion de hanche vous serez davantage vigilant sur tous les mouvements qui impliquent une flexion de hanche.

Si vous souhaitez en savoir plus sur tous ce qui entoure ce fameux nerf, consultez notre onglet cruralgie qui regorge de sujet très intéressant et de conseils que vous ne trouverez nulle part ailleurs.


Cet article vous a été utile ?

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.